Pourquoi je ne voterai pas pour Michel Destot

Michel Destot, député et maire de Grenoble J’ai pris l’habitude de dire pour qui je vote, pas pour quelles raisons je ne vote pas pour d’autres candidats. Cette fois-ci, je pense le faire en deux temps : d’abord dire quels sont les candidats que j’écarte avant de choisir. J’habite à Villeneuve dans la troisième circonscription dont le député sortant est aussi le maire de Grenoble Michel Destot. Rien que ce cumul suffirait à ne pas accorder ma voix au sortant. Combien de fois celui-ci a t-il dit qu’il était contre ce cumul pour en même temps en profiter. Aujourd’hui il affirme qu’il renoncera à un de ses mandats quand son parti le décidera, c’est-à dire probablement pas avant 2014… Mais plus encore, mon refus de faire confiance à Michel Destot vient de sa quasi absence dans l’hémicycle et aussi en commission même quand il en est vice-président.. Quel tour de force ! Il lui est même arrivé après avoir déposé très rarement une question écrite de ne pouvoir rester en séance pour la poser oralement. Parlez-en à son voisin François de Rugy auquel Michel Destot a eu le culot de demander de la lire pour lui… Sur le fond, je ne peux être en accord avec un social libéral qui le revendique : il a d’ailleurs  soutenu jusqu’au bout du bout DSK. Il est aussi membre actif du lobby pro-nucléaire et les rares rapports auxquels il participe à l’Assemblée portent sur ITER,  l’innovation ou la technologie. Le Réseau Sortir du Nucléaire a d’ailleurs rédigé une fiche à son sujet.

Michel Destot prétend que son cumul sert sa ville. Mais il va d’échec et échec. Après avoir vu Grenoble disqualifiée dès le premier tour pour les JO de 2018, il a défendu la Rocade Nord qui n’a pas été jugée d’utilité publique. Il vient nationalement de subir des échecs cuisants, soutenant Aubry contre les autres aux primaires, pour se rallier à Hollande… et voir lui échapper le maroquin de ministre qu’il attendait ardemment allant jusqu’à abandonner son conseil municipal pour parader aux côtés du Président de la République. En vain… Mais arrêtons de tirer sur une ambulance. Son cas est entendu. Les électeurs jugeront ce que son mandat de député peut ou a pu apporter à notre ville…

Un autre candidat que j’écarte dans ce billet est le candidat du Front de Gauche, Patrice Voir. Non pas que je ne sois pas d’accord avec les idées contenues dans le programme du Front de Gauche. Même si j’ai dénoncé sa faiblesse sur le nucléaire et sa conception toujours productiviste du développement humain, cela n’est pas suffisant pour ne pas voter pour son candidat. Non, l’essentiel se juge aussi aux actes politiques des candidats et pour Patrice Voir on ne peut passer à pertes et profits son alliance à la mairie avec la droite et le Modem. Cela n’est pas assez su, mais Patrice Voir a accepté de siéger dans une majorité droite-gauche qui contient des anciens élus du temps du maire corrompu Alain Carignon et pas des moindres. Il cautionne la politique libérale en votant toutes les délibérations qui portent sur la bétonisation de la ville avec les constructions effrénées proposées par l’adjoint à l’immobilier ancien tête de file du Modem. Il a voté en particulier pour la destruction du 50 galerie de l’Arlequin. Patrice Voir donne dans le double jeu et beaucoup de ses soutiens ignorent son action à la Ville dans cette majorité hétéroclite que son parti avait jurée de ne pas rejoindre pour au final y retrouver un groupe dit communiste comme sur cette photo de campagne de février 2008. Cela je ne peux l’oublier non plus.

A propos Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

3 réponses à Pourquoi je ne voterai pas pour Michel Destot

  1. Nico (le voisin) dit :

    Alors, pour qui voter ?
    Ok pour procéder par ordre et disqualifier d’abord de potentiels députés qui pourraient nous tenter (je n’évoque pas la droite, ça va de soit).

    1. Ok pour éliminer Michel Destot (PS) et Patrice Voir (Front de gauche), merci pour cet éclairage.

    2. Christine Favaro (démocratie réelle). Elle déclare “Ainsi, dans le cadre de la Vème république, je ne voterai jamais pour ou contre un texte suivant mes propres opinions ou celle d’un parti” (cf. sa profession de foi). Pas de bol, c’est justement pour ça que j’élis des députés : pour qu’ils votent des lois selon leurs opinions ou celles de leur parti et pas pour qu’ils me sollicitent à chaque fois !

    3. Lahcen Benmaza (sans étiquette). Il est absolument à côté de la plaque. Dans sa profession de foi, il souhaite “que les associations… proposent des activités autour des jeux de société” et “développer le réseau Noctibus” : visiblement, Benmaza a sauté les cours d’éducation civique au collège et lycée et ne sait pas quelles sont les compétences de l’assemblée nationale ! En plus il n’est pas accompagné par un parti. C’est déprimant !

    4. Alliance écologiste indépendante : il ne disent pas quel est leur candidat dans leur profession de foi, mais visiblement ça serait Abdelaziz Serrag, ancien candidat UMP chez nous (Grenoble 6) au cantonales de 2011… non merci également.

    Restent ceux qui sont “tout frais” : Catherine Brun (lutte ouvrière), Benoit Odille (Solidarité & progrès – Cheminade), Mazdak Fakai (NPA), Yann Mongaburu (EELV) : ils n’ont jamais été élus, il ne sont pas “mouillés” dans différents dossiers et on peut estimer qu’ils suivront les consignes de vote de leur parti…

  2. anti cumul dit :

    bonjour,
    pour le deputé sortant il est aussi président du conseil superieur du ps président de l’assos des maires des grandes villes de france .Il se permet plus de 2 mois de conges par an.IL est partout il a été avec dsk avec MA puis FH (députe ne siègeant pas en 2011 durant la crise mais elu président depuis)La gauche me fait mal en 14 ans deja on a eu 14% de plus en charges salariales mais la cgt n’a pas bouger RDV dans 5 ans.Pour en revenir aux candidat de la 3 il y a alain Guezou candidat au nom du RSA qui peine à etre présent mais qui s’il était élu siegerait car il connait le peuple.

  3. Ping : Le blog de Gilles Kuntz » Pourquoi je voterai pour le candidat du NPA et des Alternatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *