L’informatique grenobloise distinguée

Joseph Sikakis en 93J’ai appris en début de semaine dernière que la plus haute distinction académique en informatique, le Prix Turing, avait été accordée à Joseph Sifakis, directeur du laboratoire VERIMAG et chercheur toujours très actif comme en témoigne sa liste récente de publications. Je connais bien Joseph Sifakis et il ne m’en voudra pas de publier une photo que j’ai prise de lui en 93 pour le comité de direction de l’IMAG : on n’est jamais mécontent de rajeunir ainsi…

Joseph est venu à Grenoble bien avant 72 (comme il est écrit ailleurs par erreur), mais dès août 70. Militant politique engagé, c’était pour lui et sa famille une condition de survie d’échapper au régime des colonels. Je l’ai connu peu après son arrivée à Grenoble, où nous avons suivi certains cours communs, en 3e année ENSIMAG pour ma part, en DEA d’Informatique de son côté. Je l’ai côtoyé tout au long de nos années professionnelles universitaires, même si nos domaines de recherche respectifs ne nous ont pas amené à travailler ensemble. Je suis très heureux pour lui et l’informatique grenobloise de cette distinction qu’il a amplement mérité et qui rejaillit sur toute la communauté scientifique en informatique à Grenoble.

A propos Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *