L’exemple hollandais

Quel dépaysement que de passer une semaine aux Pays-Bas à Amsterdam et aux alentours ! Ce qui frappe dès l’arrivée, ce sont les centaines de vélos qui circulent en tous sens sur des pistes cyclables réellement aménagées et respectéees par les automobilistes comme par les piétons. Du traditionnel vélo hollandais avec frein par rétropédalage encore très prisé, on trouve souvent des vélos familiaux comme ci-contre avec benne à l’avant pour les enfants ou les bagages les plus encombrants. Les sièges pour enfants se multiplient sur le cadre à l’avant comme à l’arrière avec parfois des sièges doubles. Tout le monde enfourche sa bicyclette : il n’est pas rare de croiser des personnes âgées encore aptes à pédaler avec vigueur. Des parkings à vélos ont été installés un peu partout avec des solutions de parcage sur deux niveaux pour moins encombrer au sol. Quant aux pistes cyclables en pleine campagne séparées des routes, nous avons pu en profiter en circulant sur les digues bien aménagées avec vue sur la mer d’un côté et le polder de l’autre : un vrai régal dont les automobilistes en bas de la digue ne peuvent profiter. À côté des vélos se développe un réseau de trams très dense, un métro en extension pour les trajets les plus longs vers la banlieue. Peu de voitures en fin de compte pour une ville de 700 000 habitants, pas de parcmètres pourtant mais des autorisations de stationnement pour les riverains, peu de parkings payants. Les touristes se replient de bonne grâce sur les nombreuses locations de vélos ou prennent les transports en commun. Bref, une ville splendide avec ses dizaines de canaux et ses merveilleux musées, mais qui garde un air respirable aidée en cela par les régimes de vents de mer, mais aussi par le développement des modes doux de déplacements. Un exemple à suivre….

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Politique, Voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *