Bulgarie : terre de contrastes

Berger bulgarePas facile d’illustrer deux semaines passées en Bulgarie entre randonnées, visites culturelles et séjours chez l’habitant. Cette photo d’un berger rencontré dans le massif du Pirin dont nous avons entendu la flûte bien avant de le rejoindre évoque le goût des bulgares pour leurs traditions et l’économie restée essentiellement agricole.

Nous avons en effet été frappé par un pays d’une part tourné vers l’Europe pour les grandes villes et les stations de ski en construction. À Sofia les drapeaux de l’Europe sont partout et un panneau géant affiche le nombre de jours restant avant le premier janvier prochain qui est espéré pour l’entrée dans l’UE. Mais par ailleurs, les campagnes semblent très en retard avec encore une utilisation massive du bétail pour le transport en charettes ou les travaux des champs et des forêts.

L’entrée dans l’Europe pourra t’elle servir en priorité à ceux qui en ont le plus besoin ? On peut en douter quand on voit les 4×4 des nouveaux riches… qui peuvent s’offrir des studios en montagne au même prix que chez nous alors que le SMIC est à 75 € avec un coût de la vie à moitié prix qu’ici.

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Voyages. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *