Circulez, il n’y a rien à voir !

Etat Eclairage PublicAprès la tempête de l’automne 2014 qui a agité la vile autour de la question de l’éclairage public à Grenoble, le silence est retombé sur ce dossier. Pourtant depuis septembre, le groupement Citeos, dans lequel on retrouve les multinationales Vinci et Bouygues, est en charge de ce marché. Une régie “Lumière” a même été créée par le conseil municipal pour définir le plan d’actions annuel et contrôler la bonne exécution de ce marché public.

En tant qu’habitant investi sur cette question de l’éclairage public depuis au moins  30 ans, j’ai demandé aux services directement ou au travers des unions de quartier et des copropriétés le remplacement de lampes cassées et la suppression de points noirs dans mon quartier Villeneuve.

Avant la fin du contrat avec GEG, il nous a été dit d’attendre et que l’on ne pouvait plus rien obtenir de GEG. Depuis septembre avec l’arrivée de Citeos, les demandes reçoivent des réponses du genre “nous ne manquerons pas de revenir vers vous…” qui date pour la plus récente  de septembre 2014 sans qu’aucun retour n’ait eu lieu depuis …

Sur les photos qui illustrent cet article je me suis contenté de prendre en photo quelques lampes cassées sur un trajet qui mène de la mairie à mon domicile. On trouve des poteaux marquant l’emplacement de lampadaires arrachés parfois depuis plusieurs années.. Qu’attend Citeos pour remplir ses obligations ? Il en va de la sécurité de tous. La traversée du parc Mistral à vélo ou à pied devient de plus en plus dangereuse sans lampe de poche ou éclairage personnel…

Le cahier des charges de l’exploitant contenait pourtant des indications précises sur la maintenance attendue et les délais d’intervention. Qui connait le numéro d’appel unique pour faire remonter les pannes ? (NDLR : on me signale ce communiqué de presse qui l’a indiqué). Comment cela s’organise pour que chacun puisse signaler les problèmes de manière simple et suivie d’effet ? Quel est le programme des travaux pour l’année à venir ?

On nous répond par exemple que pour Villeneuve la rénovation de l’éclairage public est prévue pour 2017 et qu’il faut encore attendre et vivre avec l’existant.. quand il fonctionne. Pourtant sur la carte ci-jointe que l’on trouve dans un rapport ayant fait le point sur l’existant, on voit bien que les quartiers sud sont les grands délaissés de l’éclairage public (couleurs bleues ou vertes) alors que le centre ville est bien mieux éclairé.

La logique qui a présidé à ces priorités de rénovation de l’éclairage aurait mérité d’être mise en débat avec la population, car deux conceptions s’y affrontent : privilégier les économies d’énergie et alors il faut commencer par les quartiers les plus consommateurs, ou la sécurité et alors on fait l’inverse…

Espérons une prochaine information de la Régie Lumière et de la Ville sur cette question qui est essentielle pour la sécurité publique.

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *