Mounier : qui frise la correctionnelle ?

Les Mounier au tribunal le 26 février 2013 « La vengeance est un plat qui se mange froid » dit la devise. C’est ce que le recteur de l’académie de Grenoble a dû penser en traînant les Mounier au Tribunal Correctionnel.
La raison ? Un rassemblement sous ses fenêtres pendant lequel des inscriptions à la peinture ont été tracées sur le parvis du rectorat. Elles étaient si peu indélébiles qu’un jet d’eau sous pression a suffi à les faire disparaitre dans les heures qui ont suivi. Mais le recteur tenait sa vengeance et a déposé plainte. Il a même été jusqu’à passer la matinée du 26 février dernier durant quatre heures en salle d’audience en attendant que « son » affaire arrive à la barre en fin de matinée.. En pleine réforme de l’école et de préparation de la rentrée à venir, il est étonnant de le voir délaisser ainsi son bureau pour une plainte comme il y en a des dizaines au fil des tags qui fleurissent sur les bâtiments publics et privés. Hier a été rendu le jugement qui met fin aux poursuites contre un des parents, mais condamne un autre, qui a revendiqué son action, à une amende avec sursis et à payer une facture disproportionnée au regard du faible préjudice subi. Le Dauphiné Libéré de ce jour rend compte de ce jugement ici. Pourtant, si l’on juge rétrospectivement les actes du recteur depuis septembre 2010, il est légitime de se demander qui a créé le plus grand préjudice au service public. Des parents qui ont toujours utilisé des moyens pacifiques pour défendre l’avenir de leurs enfants ou celui qui en décrétant une dangerosité fictive des 2/3 du lycée Mounier a entrainé des dépenses bien plus élevées  ? Le recteur, qui part en retraite dans quelques semaines, aura jusqu’au bout affiché un mépris complet pour la communauté éducative du lycée. Nous ne savons pas s’il se retire à Oulan-Bator, mais nommé ici par Nicolas Sarkozy en juillet 2010 en même temps que le préfet-policier, nous ne regretterons pas son départ.

PS : lire le communiqué du 13 mars du collectif Mounier

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *