Ce que vous ne verrez pas à Grenoble Factory !

Projet de transformation du stade LesdiguièresDepuis aujourd’hui est ouverte au public une grande opération de communication de la majorité municipale de Grenoble. Place Victor Hugo et à l’ancien Musée place de Verdun sont proposés des expositions sur les projets d’urbanisme de Grenoble. Cela sent l’opération pré-électorale à plein nez, d’ailleurs l’expo se termine le 28 février, car à partir du 1er mars de telles actions entreraient dans les comptes de la campagne des municipales de mars 2014 ! Combien cela coûte au budget de la Ville en grande part alimenté par l’impôt ? On ne sait pas, car aucun budget spécifique n’a été voté : cela est fondu dans divers budgets de communications qui sont à Grenoble parmi les plus élevés des villes de même taille.

Mais quel est le but de cette opération ? Essayer de faire oublier les actions citoyennes qui ont contesté les choix urbanistiques de ces projets qui n’ont été modifiés qu’à la marge par l’intervention des habitants. Il est frappant de comparer les premières maquettes dévoilées au public de ces projets et les images actuelles. On verra que les différences sont minimes et qu’elles sont souvent le fait du marché comme ces tours de Flaubert coupées en deux, car personne n’acceptait d’en prendre la maîtrise d’ouvrage, puisque aujourd’hui il est économiquement impossible de rentabiliser de grandes tours. Si on prend l’Esplanade et le projet que Christian de Portzamparc son architecte, présentait en mairie en disant : « c’est la première fois qu’on me laisse travailler en totale liberté sans avoir à débattre avec les habitants », les changements sont vraiment minces.

Un autre projet caché de tous, élus comme habitants, va voir le jour dans les prochaines années : c’est le projet autour du stade Lesdiguières. Nous demandons depuis des mois avec mon groupe, d’avoir accès à l’information sur les études en cours. En vain ! Lors du conseil de décembre où nous avions à voter une mise à disposition de deux tribunes du stade au club de rugby (le FCG) pour les rénover à son compte, nous avons encore une fois demandé quelle opération se préparait et le maire de répondre qu’il n’en savait rien ! A ce moment arrivait sur les téléphones des journalistes les images du futur stade à trois tribunes en U ouvert sur un espace dévolu au club et à de l’habitat qui par une opération financière servira à ce dernier à financer les travaux des tribunes… Qui sait cela et connait le projet qui condamne pour des années le Stade des Alpes à rester vide et la Métro à payer 1,5 M€ de compensation à la société qui le gère ?

Voilà l’exposition qu’il faudrait faire sur l’échec de toute démocratie locale à Grenoble et le culte du secret et des décisions de cabinet que met en œuvre cette majorité. La maquette du projet Lesdiguières existe (voir photo ci-jointe). Qui l’a vue et pourquoi n’est-elle pas présentée au public ? Secrete factory conviendrait mieux comme titre de cette opération !

 

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *