Analyse des besoins sociaux à Grenoble

Analyse des besoins sociaux à Grenoble 2010 Comme chaque année, Le Centre Communal d’Action Sociale (CCAS) de Grenoble vient de rendre public son Analyse des Besoins Sociaux (ABS) pour l’année écoulée. Cet excellent travail mérite d’être plus largement connu. En attendant que le CCAS se donne des moyens modernes de communication comme un site Web, je vous signale sa place sur le site de la ville où il vient enfin d’être mis en ligne. Attention, il s’agit d’un document assez lourd de près de 6 Mo. Mais vous pouvez aussi parcourir en ligne le diaporama de présentation ci-dessous.

Par rapport à la dernière analyse globale des besoins sociaux réalisées en 2008 et correspondant aux données 2007 présentées ici, les évolutions ne sont pas encourageantes et il y a peu de raisons d’être optimiste comme le proclame le vice-président du CCAS sur son blog. Celui-ci se base sur la mise en place d’expérimentations sociales qui concernent un nombre très restreint de bénéficiaires, alors que la majorité des habitants en sont exclus. Quelques évolutions inquiétantes depuis deux ans : 4500 bénéficiaires du RMI en 2007, 5700 du RSA mais les règles ont changées; 2900 ménages sans logement contre 3500 aujourd’hui; 1260 personnes accueillies dans l’année au Centre d’Accueil Municipal contre 1500; 400 personnes âgées très dépendantes maintenues à domicile contre 540 maintenant… Mais une donnée très intéressante concerne la ségrégation spatiale dont sont victimes les habitants des quartiers sud. Elle se vérifie dans tous les secteurs, mais un graphique que j’ai mis en illustration de ce billet me semble le plus parlant. Il concerne le taux de diplômés à Bac+2 au moins. Plus c’est rouge plus il est élevé, plus c’est bleu plus la formation est  faible. Le graphique parle par lui-même : comme on dit il n’y a pas photo…

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Général, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *