Arts de la rue à Grenoble

Trop rares à Grenoble, les arts de la rue faisaient la fête samedi soir dans notre ville. Dans le cadre du festival « Quartiers Libres », la troupe espagnole Xarxa teatre a entraîné le public dans un défilé déjanté de 22h à minuit entre la Maison de la Culture et le Parc Hoche. Ils étaient déjà venus à Grenoble il y a une quinzaine d’années avec à l’époque des toros de fuegos parcourant le parc de Villeneuve dont mes enfants se souviennent encore… Alors que d’autres villes savent organiser de vraies fêtes populaires, Grenoble n’a pas su en créer une qui soit pérenne d’année en année. Pourtant la période semble propice aux grands rassemblements qui rassurent et font oublier la crise et son cortège de laissés pour compte. Mais au lieu de tolérer les grandes beuveries appelées pudiquement apéros géants, il serait temps que de tels évènements festifs et aussi culturels, comme sait si bien le faire le Xarxa teatre, aient plus souvent leur place dans notre ville. Notre municipalité préfère accueillir le Criterium du Dauphiné pour 40000 € et autant sinon plus en prestations gratuites, alors que ce passage de cyclistes parfois dopés ou maintenant à moteur n’a jamais entraîné aucune ferveur populaire…

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Culture, Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Arts de la rue à Grenoble

  1. Ping : Le blog de Gilles Kuntz » Quand les géants se rencontrent…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *