Un nouveau président de La Métro

Hier a eu lieu l’élection du remplaçant de Didier Migaud installé jeudi par Nicolas Sarkozy comme Premier Président de la Cour des Comptes. Après de longues tractations et de petits arrangements, une fumée blanche (et non grise comme l’a dit Michel Issindou hier…) s’était élevée quelques jours auparavant. Un nouveau président était né après le retrait de plusieurs prétendants : Christophe Ferrari jugé trop jeune à 41 ans et Michel Destot, qui découvre subitement qu’il a trop de mandats. Ce sera donc Marc Baïetto, maire d’Eybens depuis 83, conseiller général depuis 88, premier vice-président du Conseil Général, président du Syndicat Mixte des Transports en Commun…. La liste est longue des mandats et fonctions de ce professionnel de  la politique. Mais j’ai été le seul à le signaler; la droite qui a obtenu les miettes qu’elle demandait (quelques présidences et vice-présidences de commissions) n’a même pas présenté de candidat à la Présidence de la Communauté d’Agglomération et s’est seulement abstenue. Quelle est triste cette démocratie de deuxième niveau, où aucun compte n’est rendu aux citoyens. Quant à la parité, la photo des 17 vice-présidents hommes pour deux femmes dans le journal de ce matin est suffisamment éloquente. La politique menée par La Métro a peu de chance de changer, Marc Baïetto m’ayant déjà répondu dans son interview d’après élection qu’il valait mieux une Métro endettée qui réalisait des projets que le contraire. Il y a donc à redouter une nouvelle hausse de la fiscalité, car l’endettement ne pourra augmenter après les alertes de la Cour des Comptes… Seul le style du Président risque d’être bouleversé, la patience et l’écoute de Didier Migaud seront regrettées. Mais jugeons le nouveau président aux actes comme je l’ai dit hier en conseil. Nous serons vite fixés sur sa politique qu’il veut remettre au centre des débats. Chiche !

À propos de Gilles Kuntz

Ancien conseiller municipal et d'agglo de Grenoble Habitant la Villeneuve Adhérent à Ensemble!
Ce contenu a été publié dans Politique. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *